Et il travailla a lui prendre les pattes, deux dans chaque main!

Davantage l’obsede son scepticisme. Chacun de ses sanglots lui etrangle les entrailles; et ce qu’il souffre, il le doit a la mechancete d’Auriol, de tous. Les gendarmes, un peu egayes par l’idee de ce qui allait se passer, marchaient a la file, dans les pas l’un de l’autre, en faisant le moins de bruit possible,–et ils en faisaient beaucoup trop a leur gre. Des taches rousses lui maculaient la gorge, le visage; son front avait des rides; mais ses yeux, mais ses hanches, mais ses levres, ses levres dans la moustache du soudard! Peyrebrune conte encore. Il sortit alors du cabinet, accompagne par l’aventurier, et entra dans un immense salon, ou ses partisans les plus devoues se trouvaient reunis. Et il y a aussi, autour de ces lierres, des guepes bourdonnantes qui y attachent leur nid et qui descendent boire au torrent. Avec la corde, qui etait longue et solide, il fit au bastet comme qui dirait une anse, attachee par un bout au pommeau, par l’autre au troussequin. Les gendarmes et les maires. –A pied? –Oui. . Vous etes condamne a mourir, reprit celui qui jusque-la avait porte la parole, la sentence sera executee ici meme, vous avez une demi-heure pour vous preparer a comparaitre devant Dieu. _ _Et la mer geint, la mer d’un jade qui ecumerait.

De Tretel trepignait. C’etait sur ce versant qu’il s’attendait, d’un instant a l’autre, d’apres la voix des chiens, a voir monter son lievre. . Je m’en retourne au gouvernement. De montueuses ondulances blondissantes; accroupies et rondes comme les croupes d’un betail gras; et pressees en un grand troupeau; innombrables.

Sur la scene, un violoniste enleve les symphonies de Max Bruch, du coude, de la tete, avec des mouvements de lutteur agile; et le gaz crument inonde son habit noir, ses cheveux noirs. Nous en conterons encore ensemble, des galegeades, mon vieux Maurin!.

. Dominique frissonna, son visage devint livide.

Et toute la troupe, guidee par les freres Pons qui suivaient la bete a la trace, se mit a la recherche de Maurin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.