Elle se livra, pitoyante un peu pour sa timidite d’infirme, certaine aussi d’obtenir une prolongation d’echeance

Un cheval etait prepare pour don Adolfo; sur un signe de don Diego, il se mit en selle et alla de lui-meme se placer a la droite du comte avec lequel il echangea un serrement demain. . Coupez en deux le pantalon! Donnez-lui-en rien que la moitie! Le pauvre, pour mieux motiver le cadeau qu’on allait lui faire, n’avait pas eu a mettre sa moins bonne culotte, vu qu’il n’en possedait qu’une: celle qu’il portait, culotte d’arlequin a pieces multicolores. Tout en parlant, elle l’eloignait de la maison, pour le mettre hors de la vue de son pere. Cependant, il fallait prendre une resolution quelconque, renoncer a continuer la lutte et deposer le pouvoir, ou tenter de nouveau le sort des armes et resister jusqu’a la derniere extremite.

Certes, si trois cents hommes avaient pu changer l’issue de la bataille, ces braves cavaliers auraient accompli ce prodige; meme lorsque la deroute etait generale, ils combattaient encore avec un acharnement sans egal contre la cavalerie juariste lancee a la poursuite des fuyards. . Vive Dieu! s’ecria-t-il, cet homme est ne general, rien ne lui echappe; vas a cet arbre, monte dessus, et tiens-toi pret, lorsque tu me verras lever mon epee en l’air, d’un coup de ta machette tu trancheras la cime de l’arbre: tu m’as compris? –Parfaitement, Excellence, mais apres que ferai-je? –Ce que tu voudras. Voila pourquoi le bon cafe me rejouit plus qu’un autre. Il la maintient! il la maintient! s’ecria Cabissol, qu’en savez-vous? Et s’il la maintient, ca ne sera pas pour nous aider, croyez-le.

Il disait a Maurin, trois fois par jour: –Je n’aurais pas cru ca si difficile. Je ne vous comprends pas, dit-il, d’une voix qu’il essayait vainement de rendre ferme mais qui tremblait.

La joie que l’aventurier eprouvait du succes inespere de son expedition, l’empechait de sentir la douleur des estafilades, legeres a la verite, qu’il avait recues dans son duel. Cigalous conduisait Maurin. Et la sensation d’un vide point le jeune soldat, la navrance d’etre seul parmi la foule, sans un camarade pour les adieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.